«Modifier les habitudes, c’est aussi prendre des risques»

jeu, 14. Jan. 2021

SANTÉ CHÂTEL-ST-DENIS

Depuis le début de l’année, Martine Ruggli-Ducrot occupe le poste de présidente de pharmaSuisse. A la tête de 6700 membres et 1500 pharmacies, la Châteloise domiciliée à Saint-Prex a pour objectif de développer la collaboration entre les médecins et les pharmaciens.

Martine Ruggli-Ducrot est une pionnière. Depuis le 1er janvier, elle est devenue la première femme à occuper le poste de présidente de pharmaSuisse, la Société suisse des pharmaciens. Une association qui regroupe près de 7000 membres dans tout le pays. Mais, plus que son genre, c’est son projet qui lui a permis en fin d’année dernière de séduire ses électeurs face au président sortant.

Aujourd’hui citoyenne de Saint-Prex, la Châteloise souhaite mettre en exergue la connaissance des médicaments des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Face à la numérisation, l'affiche a la cote

ÉLECTIONS COMMUNALES

Les affiches électorales officialisent le début d’une campagne politique. Parfois boudées pour un recours à des outils numériques, elles n’en restent pas moins un moyen efficace de communication. Analyse des affiches présentées par les partis candidats au Conseil communal de Ch…