«C’est simple et c’est maintenant»

jeu, 18. jui. 2019

Cette lectrice souhaite réagir à la Parole à l’invité signée par Stéphane Simonet et parue dans Le Messager de vendredi dernier.

Monsieur Simonet, merci pour votre article et surtout merci d’oser remettre en question ce système scolaire que nombre de vos collègues vénèrent. La très bonne réputation du système scolaire fribourgeois nous a convaincus de venir nous établir dans ce canton il y a quinze ans, quand nos enfants étaient encore petits. Nous avons fortement apprécié l’école primaire, bien adaptée, nous semblait-il, aux besoins des enfants, avec du temps pour la créativité et un cadre bien posé. Mais nous avons trouvé le cycle d’orientation trop exigeant. Le nombre d’heures de travail demandé aux élèves pendant les journées de cours et pour les devoirs à la maison était vraiment…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Lettre à un grand coq

Je t’écris à toi mon vieil ami, perché sur un épicéa trônant au milieu d’un parterre de myrtilles au cœur des Préalpes. Je t’écris à toi, car tu n’es pas un koala sauvé in extremis des flammes d’Australie ni un ours polaire affamé errant au large du Canada, mais tu vis à quelques battements d’ailes de chez moi.

Je t’écris à toi, car tu l’as aussi vu, cet homme, s’a...