Bref, j'ai zappé

jeu, 03. sep. 2020

Attention, je vais faire mon vieux grincheux. Tout me hérisse en ce moment. Enfin, c’est une image, parce que du point de vue capillaire, il n’y a plus grand-chose à hérisser chez moi. Mais tout de même.

Il suffit d’allumer la radio, la télé ou son ordinateur et la fête commence. Corona par-ci, corona par-là, et nous voilà rivés dans la peur jusqu’à la nausée, au-delà de toute mesure.

Alors que les nouvelles défilent, je m’interroge. Se protéger, oui, c’est très bien, et je serai toujours partisan de la prudence. Mais pourquoi maintenir un tel niveau de pression à coup de chiffres qui ne veulent plus rien dire? On peut légitimement se poser la question. Ne serait-on pas en train de se faire berner? Est-ce que le mot berner vient de Berne? Je m’égare, pardonnez-moi. ZAP.

Les Américains vont…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Une affluence au-delà des espérances

EXPOSITION EN PLEIN AIR BOSSONNENS

Après trois semaines d’exposition dans les ruines du château, à Bossonnens, la quatrième édition de Bossonn’Art s’est terminée samedi dernier. La biennale d’art a séduit, tant les visiteurs que les artistes.

«Bossonn’Art a rencontré un succès incroyable cette anné…