Les établissements scolaires font front face à une situation inédite

jeu, 19. mar. 2020

ÉCOLES FERMÉES ORON/CHÂTEL-ST-DENIS/JORAT

Malgré la sonnerie annonçant le début des cours, il n’y avait aucun élève ce lundi matin dans les établissements scolaires d’Oron et de Châtel-St-Denis. Faisant suite à la décision du Conseil fédéral pour endiguer le coronavirus, ce décret devrait durer jusqu’au 30 avril dans les cantons de Vaud et de Fribourg. Mais les deux directions se préparent à un prolongement de la situation. Tour d’horizon.

Oron-Palézieux.

«Etat-major de crise», «donnée d’ordre» ou encore «serrer les rangs». Les éléments de langage choisis par le directeur de l’Etablissement primaire et secondaire d’Oron-Palézieux Jean-Fran- çois Détraz sont quasi militaires. Il précise d’ailleurs qu’il a suivi par le passé une école de cadres militaires, d’où les mots utilisés. «Dans ce…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Chesalles-sur-Oron: PAJU enfile la culotte

«Depuis 2005, j’ai grandi à Chesalles-sur-Oron. J’ai été à l’école à Essertes, puis à Oron-la-Ville. J’ai fait mon apprentissage à Châtel-St-Denis. Quand j’ai débarqué ici, je ne savais pas un mot de français. Alors savoir comment on disait “Schwingen” (lutte suisse, n.d.l.r.) en français encore mo…