Le vrac est désormais accessible en un clic de souris

jeu, 27. fév. 2020

CONSOMMATION CARROUGE (VD)

En février, ils ont été plusieurs milliers en Suisse à tenter le défi de vivre sans supermarché. Ils ont certainement poussé la porte d’une épicerie en vrac ou ont été sur la Toile. Ancien étudiant de la HES-SO Valais-Wallis, Jeremy Henry, de Carrouge, livre des aliments en vrac dans des contenants consignés. «Février est notre meilleur mois. Nous avons quasiment doublé le nombre de nos commandes.» Le défi «Février sans supermarché» n’est peut-être pas étranger au constat de Jeremy Henry, fondateur de la plate-forme d’e-commerce Deli’vrac.ch. Son concept? Il livre dans toute la Suisse romande des aliments en vrac dans des contenants (bocaux, bouteilles et sachets en tissu) consignés. «En habitant à Carrouge, où il n’y a pas d’épicerie, j’étais contraint de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Chesalles-sur-Oron: PAJU enfile la culotte

«Depuis 2005, j’ai grandi à Chesalles-sur-Oron. J’ai été à l’école à Essertes, puis à Oron-la-Ville. J’ai fait mon apprentissage à Châtel-St-Denis. Quand j’ai débarqué ici, je ne savais pas un mot de français. Alors savoir comment on disait “Schwingen” (lutte suisse, n.d.l.r.) en français encore mo…