Un fourrage venu d’Afrique pour faire face aux canicules

jeu, 14. nov. 2019

AGRICULTURE GRANGES (VEVEYSE)


A Granges (Veveyse), l’agriculteur Daniel Bourguet a décidé, cette année, de faire un test: cultiver du sorgho, en parallèle du maïs, en vue d’affourager ses bêtes. Un essai concluant: la plante venue d’Afrique présente un rendement intéressant et résisterait à la sécheresse.

 

L’affouragement des bêtes peut devenir probléma tique lors de sévères canicules. Un phénomène que connaissent bien les agriculteurs, d’autant plus lorsque leur activité comporte une grande partie d’engraissement. Dans son exploitation à Granges (Veveyse), Daniel Bourguet nourrit une centaine de génisses et de veaux. Ces dernières années, son maïs a beaucoup souffert de la pénurie d’eau.

A la recherche d’une alternative, il s’est tourné vers le sorgho, une plante venue d’Afrique, que bon…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Les habitants voient rouge face à l’antenne du géant bleu

Swisscom souhaite transformer l’une de ses antennes d’Oronla-Ville pour exploiter la 5G. A la suite de la mise à l’enquête, qui s’est achevée dimanche, des citoyens se sont mobilisés et ont fait opposition.

A Oron, depuis le 2 novembre, un «groupe informel» d’une dizaine de personnes mobilise les h…