L’art à New York, Paris ou Châtel-St-Denis

jeu, 16. mai. 2019

Les grandes villes sont-elles les seuls berceaux de grands musées, d’écoles d’arts ou de galeries? N’y a-t-il pas un certain conformisme à cette idée? Je file un week-end à Paris voir le Musée de l’Orangerie ou je pars quatre jours à New York dévaler la rampe du Musée Guggenheim? J’aime me rendre au musée, ici ou ailleurs, c’est un véritable enseignement que de pouvoir admirer de grandes œuvres. De ces expositions, l’on en sort grandi.

Mais aujourd’hui, y a-t-il une relève à ces grands peintres, et si oui, où la découvrir? De mon côté, j’ai «parié» sur une petite ville que j’affectionne, Châtel-St-Denis. J’y ai créé une école d’arts qui est d’abord celle des élèves. Je les accompagne au fil des cours depuis six ans. Je bénis cette école, pour les avoir mis en avant, à travers deux…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Une nouvelle gérante pour le kiosque Au Papyrus

COMMERCE ATTALENS

Maryline Repond-Dumoulin reprend dès aujourd’hui la gestion du kiosque Au Papyrus, à Attalens. Après avoir passé 23 ans au kiosque de la Coop de Châtel-St-Denis, la résidente de Tatroz se réjouit de ce nouveau défi.

Maryline Repond-Dumoulin est la nouvelle gérante du kiosque Au Papyrus, à Attalens. «A 43 ans, dont 23 passés à la Coop de Châtel-St-Denis, le moment était venu de tourner la page,...