La vie «d'après»

jeu, 04. juin. 2020

Lignes jaunes. Sens de circulation. Flèches jaunes. Gel hydroalcoolique. L’environnement de notre vie «d’après» serait passé, il y a encore quelques se- maines, pour de la science-fiction. Le masque, qu’on croyait réservé aux touristes visitant notre pays, a fait une entrée remarquée dans notre garde-robe. Notre comportement a également changé: on se surprend à esquisser un pas de recul quand on croise quelqu’un. Chacun a vécu différemment ces deux mois de semiconfinement. Et comme à Nouvel-An, certains d’entrenous ont pris de «bonnes» résolutions pour la vie «d’après»: faire plus de sport, passer ses vacances en Suisse ou encore manger plus local. Personnellement, en l’espace de quelques jours, ma vie professionnelle a été bousculée. Il a d’abord fallu trouver des sujets, élaborer le…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Je suis très fière d'avoir pu faire progresser mes élèves»

ENSEIGNEMENT LES TAVERNES

Aux Tavernes, c’est une figure emblématique du milieu éducatif qui s’en va. Sylviane Cardinaux, professeure de primaire durant quatre décennies, prend sa retraite. Portrait de celle qui aura fait vivre le collège du village jusqu’à son dernier jour d’ouverture, qui n’est autre qu’aujourd’hui.

Sa décision, elle l’a prise il y a six mois environ. «Il est temps de laisser la place aux j...