Paroles de confinés

jeu, 07. mai. 2020

CORONAVIRUS VEVEYSE/RÉGION D’ORON

Dans chaque édition durant cette crise, Le Messager donnera la parole à des confinés pour qu’ils racontent leur vie à l’intérieur de leur institution, de leur commerce ou de leur EMS.

Sur commande ou le sens de la fête (des mères)

Lundi 27 avril. Le magasin est ouvert. Entrouvert, plutôt. La tension est palpable. Le concept de protection mis en place va-t-il fonctionner? Les clients respecteront-ils des directives qui vont à l’encontre de l’esprit de la maison, et c’est rien de le dire?

Ce lieu, notre outil de travail, nous y passons le plus clair de notre temps. Nous l’avons toujours voulu convivial, décontracté, dans un joyeux méli-mélo de fleurs, de plantes et d’objets de décoration. Va-t-il y perdre son âme? J’espère bien que non.

Nous aussi, nous devons…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Et si on on se faisait une (é)toile

A la question «Pourquoi a-t-on inventé le cinéma?», Eric-Emmanuel Schmitt, dans son œuvre La femme au miroir (2011), répondait: «Pour persuader les gens que la vie a la forme d’une histoire. Pour prétendre que, parmi les événements désordonnés que nous subissons, il y a un début, un milieu, une fin…