Chesalles-sur-Oron: PAJU enfile la culotte

jeu, 26. mar. 2020

«Depuis 2005, j’ai grandi à Chesalles-sur-Oron. J’ai été à l’école à Essertes, puis à Oron-la-Ville. J’ai fait mon apprentissage à Châtel-St-Denis. Quand j’ai débarqué ici, je ne savais pas un mot de français. Alors savoir comment on disait “Schwingen” (lutte suisse, n.d.l.r.) en français encore moins (rires).» Après le préfet du district de Lavaux-Oron Daniel Flotron le 14 février dernier, Passe-moi les jumelles (PAJU) consacre, à nouveau, un reportage à une personnalité de la région. Ce soir, c’est Diana Fankhauser de Chesalles-sur-Oron, reine de lutte en 2018, qui a droit aux honneurs du petit écran sur la RTS. Intitulé La lutte des femmes et signé par Andrea Sautereau, le reportage s’intéresse à la jeune femme de 23 ans, qui «s’entraîne sans relâche pour progresser dans cette…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Chesalles-sur-Oron: PAJU enfile la culotte

«Depuis 2005, j’ai grandi à Chesalles-sur-Oron. J’ai été à l’école à Essertes, puis à Oron-la-Ville. J’ai fait mon apprentissage à Châtel-St-Denis. Quand j’ai débarqué ici, je ne savais pas un mot de français. Alors savoir comment on disait “Schwingen” (lutte suisse, n.d.l.r.) en français encore mo…