«Il a fallu que je fasse mes preuves»

jeu, 12. mar. 2020

POLITIQUE VEVEYSE

Lors des séances, Laura Corpataux et Anne-Lyse Menoud sont souvent les seules femmes autour de la table. La première est, justement la première femme, lieutenante de préfet en Veveyse. La seconde est actuellement la seule syndique dans les neuf communes du district. Regards croisés, alors que la Journée du 8 mars a mobilisé des milliers de femmes dans les rues.

«A mon arrivée à la préfecture, je cumulais trois casquettes: femme, jeune et non veveysanne. Il a fallu que je fasse mes preuves.» En mai 2017, la fonction de lieutenant de préfet en Veveyse a pris un «e» avec la nomination de Laura Corpataux, âgée alors de 28 ans. Une première. Depuis bientôt trois ans, la Fribourgeoise d’adoption évolue dans un univers qui reste, majoritairement, masculin.

Diplômée en droit des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Nos équipes sont en train de sauver des vies»

ÉCONOMIE PALÉZIEUX

Etablie à Palézieux, l’entreprise FAS Medic SA a multiplié par dix le volume de production de sa valve.

Une pièce de haute précision devenue un composant essentiel à plupart des respirateurs utilisés dans les hôpitaux pour soigner les patients du Covid-19.

Face à la forte hausse……