Le casse-tête de la gare

jeu, 06. fév. 2020

Lors d’une conférence de presse, un responsable d’une entreprise de transports publics avait comparé le trafic de la gare de Palézieux, aux heures de pointe, à celui d’Istanbul. Ce parallèle prête à sourire. Mais la situation à Palézieux, qui dure depuis des décennies, est jugée catastrophique et dangereuse par tous les acteurs. Le 22 janvier 2019, les CFF, les TPF, le canton de Vaud et la commune d’Oron signaient une convention pour «développer de manière coordonnée les projets d’amélioration et d’aménagement de la gare et de ses environs pour en faire un véritable hub régional de mobilité», où plus de 1400 pendulaires défilent chaque jour.

La modernisation complète de la gare de Palézieux est prévue à l’horizon 2026. En attendant, une promesse a été faite, celle que les flux entre les…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Une affluence au-delà des espérances

EXPOSITION EN PLEIN AIR BOSSONNENS

Après trois semaines d’exposition dans les ruines du château, à Bossonnens, la quatrième édition de Bossonn’Art s’est terminée samedi dernier. La biennale d’art a séduit, tant les visiteurs que les artistes.

«Bossonn’Art a rencontré un succès incroyable cette anné…