Avion faussement vert

jeu, 21. nov. 2019

«Le vol EJU5841 (de Berlin à Vienne, n.d.l.r.) a marqué un tournant historique. En effet, à compter de ce jour, nous allons compenser les émissions carbone issues du carburant utilisé pour l’ensemble de nos vols internationaux et intérieurs.»

Ce message publicitaire, on le doit à une compagnie aérienne low-cost qui s’est payé, mercredi, une pleine page dans un quotidien romand. La célèbre compagnie orange, régulièrement pointée du doigt pour remplir le ciel d’avions et de CO2, compense – en attendant le développement des appareils hybrides, dit-elle – depuis trois jours l’intégralité de ses émissions, notamment via des projets de reforestation en Amazonie, d’énergies renouvelables en Inde et communautaires en Afrique.

Un beau coup de pub. Avançant à peine masquée, l’entreprise surfe sur la…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Je suis très fière d'avoir pu faire progresser mes élèves»

ENSEIGNEMENT LES TAVERNES

Aux Tavernes, c’est une figure emblématique du milieu éducatif qui s’en va. Sylviane Cardinaux, professeure de primaire durant quatre décennies, prend sa retraite. Portrait de celle qui aura fait vivre le collège du village jusqu’à son dernier jour d’ouverture, qui n’est autre qu’aujourd’hui.

Sa décision, elle l’a prise il y a six mois environ. «Il est temps de laisser la place aux j...