Avion faussement vert

jeu, 21. nov. 2019

«Le vol EJU5841 (de Berlin à Vienne, n.d.l.r.) a marqué un tournant historique. En effet, à compter de ce jour, nous allons compenser les émissions carbone issues du carburant utilisé pour l’ensemble de nos vols internationaux et intérieurs.»

Ce message publicitaire, on le doit à une compagnie aérienne low-cost qui s’est payé, mercredi, une pleine page dans un quotidien romand. La célèbre compagnie orange, régulièrement pointée du doigt pour remplir le ciel d’avions et de CO2, compense – en attendant le développement des appareils hybrides, dit-elle – depuis trois jours l’intégralité de ses émissions, notamment via des projets de reforestation en Amazonie, d’énergies renouvelables en Inde et communautaires en Afrique.

Un beau coup de pub. Avançant à peine masquée, l’entreprise surfe sur la…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Instruments et voix s’unissent: un avant-goût du 100e

MUSIQUE SEMSALES

La fanfare L’Edelweiss de Semsales et le chœur mixte La Caecilia unissent leurs instruments et leurs voix pour un concert de l’avent, renouant avec une vieille tradition. Un avant-goût du grand projet qu’ils préparent ensemble pour les 100 ans de la fanfare, en juillet prochain.

L…