Une date qui fait peur

jeu, 12. sep. 2019

Chers lecteurs, vous qui prenez en main cette édition du Messager, tremblez! Car, au moment où vous feuilletez votre journal, vous vivez une date particulière, un vendredi 13... Un jour communément associé à la poisse, au manque de pot. Bref, à la malchance. Une date qui porte malheur et qui fait frissonner dans les chaumières. Fait avéré ou simple superstition?

Une chose est sûre, les croyances autour de cette date ne sortent pas de nulle part. «Il n’y a pas de fumée sans feu», diront cer- tains. Ils ne savent sûrement pas à quel point ils ont raison. Pour m’expliquer, je propose un retour en arrière.

Les origines de cette superstition sont en fait millénaires, elles proviennent de l’Ancien Testament. Mais la cause principale de la «malédiction» entourant cette date remonte au 13 octobre…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Nos équipes sont en train de sauver des vies»

ÉCONOMIE PALÉZIEUX

Etablie à Palézieux, l’entreprise FAS Medic SA a multiplié par dix le volume de production de sa valve.

Une pièce de haute précision devenue un composant essentiel à plupart des respirateurs utilisés dans les hôpitaux pour soigner les patients du Covid-19.

Face à la forte hausse……