Plus loin que le football

jeu, 15. jui. 2021

«Je ne m’excuserai jamais d’être celui que je suis. Je suis Marcus Rashford, un homme noir de 23 ans originaire de Withington et Wythenshawe, dans le sud de Manchester. Si je n’ai rien d’autre, j’ai ça.» Ce message a été publié par l’attaquant anglais Marcus Rashford, victime d’insultes racistes après avoir manqué son penalty en finale de l’Euro, dimanche, contre l’Italie.

A l’instar de Bukayo Saka et de Jadon Sancho, ses deux coéquipiers qui ont aussi raté leur tir au but, le joueur de 23 ans a été la cible d’innombrables messages de haine sur les réseaux sociaux. Les auteurs anonymes ont principalement attaqué leur couleur de peau en usant de propos injurieux. Le premier ministre Boris Johnson, notamment, a condamné ces comportements.

Une fresque représentant le joueur de Manchester…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Neuf enfants de réfugiés apprennent le scoutisme

SCOUTISME VEVEYSE

Les scouts de la Veveyse ont invité une petite dizaine d’enfants de requérants d’asile à partager l’expérience des camps estivaux.

Chaque année, les scouts de la Veveyse organisent trois camps, deux estivaux et un hivernal. «Ces semaines à partager les valeurs du scoutisme permettent aux jeunes de vivre en communauté, en pleine nature», se félicite le responsable de la section veveysane, Samuel Russo.

Cette…