La périphérie châteloise en quête de reconnaissance

jeu, 18. fév. 2021

COMMUNE CHÂTEL-ST-DENIS

Des villages de la périphérie de Châtel-St-Denis, à l’instar des Paccots et de La Frasse, ont l’impression d’être oubliés dans les décisions communales. A quelques semaines des élections, certains habitants de ces localités espèrent que la nouvelle législature permettra un meilleur dialogue.

«Nous avons l’impression qu’il n’y a pas de dialogue possible avec le Conseil communal, expose le président de l’Association de La Frasse Philippe Tournier. Les demandes que nous soumettons ne reçoivent pas de réponse ou font l’objet d’une non-entrée en matière de la part de la commune.» Une sensation partagée par certains habitants des Paccots, qui soulignent la nécessité de recourir à des courriers et des pétitions afin d’obtenir l’attention des autorités châteloises. Des…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Paris est un lieu de culture avec des moyens considérables»

ÉTUDES PARIS/GRANGES

Arnaud Wydler s’est installé à Paris pour avancer sa thèse de doctorat. Dans la capitale de la culture francophone, ce Grangeois, spécialiste de la littérature du XVIIe siècle, a accès à tous les ouvrages dont il a besoin.

«Il y a une part de rêve, quand on est littéraire, d’étudier à Paris. C’est un lieu de culture, de conservation, d’art, avec des moyens considérables.…