Les quatre partis du chef-lieu défendent leur bout de gras

jeu, 14. Jan. 2021

COMMUNALES 2021 CHÂTEL-ST-DENIS

Sept édiles se représenteront aux élections du mois de mars, à Châtel-St-Denis. Seuls Christine Genoud et Steve Grumser y renoncent après un mandat chacun. De quoi aiguiser l’appétit des forces en présence.

Châtel-St-Denis ne devrait pas vivre de gros chamboulements à l’issue des élections communales du 7 mars. Seuls deux élus ont décidé de ne pas rempiler tandis que leurs sept collègues se lancent dans la course, motivés de voir les projets amorcés durant cette législature se concrétiser.

Christine Genoud, seule représentante féminine et libérale radicale à l’Exécutif s’arrête là. En cause, la difficulté de «piloter ses deux bateaux», l’Auberge du Lac des Joncs aux Paccots et son dicastère (culture, formation, sports et loisirs). «J’ai besoin de temps…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Face à la numérisation, l'affiche a la cote

ÉLECTIONS COMMUNALES

Les affiches électorales officialisent le début d’une campagne politique. Parfois boudées pour un recours à des outils numériques, elles n’en restent pas moins un moyen efficace de communication. Analyse des affiches présentées par les partis candidats au Conseil communal de Ch…