Chez lui, Raphaël Monney bichonne ses 150 perruches

jeu, 19. nov. 2020

Dans une annexe à sa propriété de Fiaugères, Raphaël Monney élève 150 perruches dans plus de 120 m2. Il a commencé cette activité en 2015 et possède huit espèces différentes aujourd’hui.

OISEAUX EXOTIQUES FIAUGÈRES

Il y en a des rouges, des vertes, des jaunes, des grises, des bicolores… Dans la volière aménagée par Raphaël Monney, environ 150 perruches occupent les lieux.

La période de ponte est terminée et seul un nichoir est encore en place. Le résident de Fiaugères a commencé l’élevage de perruches en 2015 et éprouve toujours autant de plaisir qu’à ses débuts.

Dès l’entrée dans l’annexe réservée à ses volatiles, Raphaël Monney parle des caractères de ses protégés. «Ce mâle ici est attiré par ces femelles, pourtant il en a une à sa portée juste à côté. Par contre ces deux-là (n.d.l.r.: il…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

La DAEC donne raison aux recourants pour les bâtiments protégés

AMÉNAGEMENT CHÂTEL-ST-DENIS

Des privés, Pro Fribourg et Patrimoine Gruyère-Veveyse avaient déposé un recours contre la démolition de deux bâtiments protégés dans le cadre de l’axe routier 1450. La Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions leur a donné raison.

La nouvelle est tombée mercredi en fin de journée. La Direction de l’aménagement, de l’environnement et ...