Gérer l’après-cancer en bougeant

jeu, 08. oct. 2020

SANTÉ CHÂTEL-ST-DENIS

Après une première expérience fructueuse à Estavayer-le-Lac, un programme de réadaptation oncologique est désormais proposé au Centre de santé de Châtel-St-Denis. Retraitée du service d’oncologie de l’HFR Riaz, Patricia Vuichard a développé une méthode en trois mois afin de redonner goût à ses patients de bouger. Témoignage.

«Le diag nostic ar r ive comme un coup de foudre. Nous subissons ensuite les opérations et la chimiothérapie. Nous restons alors végétatifs pendant plusieurs mois.» A 74 ans, Marita Simon de Tatroz est souriante, dynamique et sportive. Elle s’est même élancée, à vélo électrique, sur la route 99 – aussi appelée la Route du cœur – entre le lac de Constance et le Léman. Qui imaginerait pourtant qu’on a diagnostiqué à Marita Simon un cancer en 2016...…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Je n’ai de loin pas été ridicule»

CUISINE ATTALENS/BORDEAUX

Quentin Bochud n’a pas passé l’écueil de la finale hebdomadaire vendredi dernier dans Objectif Top Chef. L’ingénieur en chimie de 31 ans se dit déçu, mais il ne retient que le positif de son aventure dans cette émission de télévision.

Son trompe-l’œil salué et plébiscité par le chef Philippe Etchebest ne l’a tout juste pas sauvé. Quentin Bochud a été élimin...