Douceur du calendula

jeu, 09. jui. 2020

Pour rencontrer le calendula à l’état sauvage, calendula arvensis, rendez-vous dans les vignes, où il apprécie le sol drainé et le long ensoleillement. Son cousin cultivé, calendula officinalis, apprécie également le soleil et peut être très généreux une fois planté dans votre jardin. Vous le reconnaîtrez facilement à ses longues feuilles ovales et sessiles, à sa tige glanduleuse, très ramifiée, portant haut ses nombreux capitules jaunes à orangés.

Il a la spécificité de produire trois types de graines différentes: les premières courbées et striées, les secondes allongées couvertes de crochets durs et les dernières comme ailées, porteuses de côtes rigides aplaties. Connu depuis le Moyen-Age, il était souvent confondu avec d’autres astéracées. Sainte Hildegarde fut la première à en faire…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Une nouvelle gérante pour le kiosque Au Papyrus

COMMERCE ATTALENS

Maryline Repond-Dumoulin reprend dès aujourd’hui la gestion du kiosque Au Papyrus, à Attalens. Après avoir passé 23 ans au kiosque de la Coop de Châtel-St-Denis, la résidente de Tatroz se réjouit de ce nouveau défi.

Maryline Repond-Dumoulin est la nouvelle gérante du kiosque Au Papyrus, à Attalens. «A 43 ans, dont 23 passés à la Coop de Châtel-St-Denis, le moment était venu de tourner la page,...