Apprivoiser son ignorance

jeu, 23. avr. 2020

Connaissez-vous William Goldman? C’était le scénariste de films tels que Butch Cassidy et Le kid ou encore Les hommes du président. Il a écrit sur les succès et les échecs du cinéma américain. Sa conclusion: «Nobody knows anything.» Personne ne sait rien. Même à Hollywood, il est impossible de prédire le succès d’un film et tous les producteurs sont tous égaux dans leur ignorance.

«Personne ne sait rien.» Cette maxime me travaille depuis le début la crise sanitaire. Brusquement, elle résonne, au-delà du cinéma, dans ma vie toute entière. En effet, si quelqu’un m’avait dit qu’un jour, je serais amené à commander du papier toilette sur internet à cause d’une rupture de stock dans mon supermarché local, j’aurais souri poliment à cette plaisanterie indigne d’un poisson d’avril.

Si quelqu’un…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Paris est un lieu de culture avec des moyens considérables»

ÉTUDES PARIS/GRANGES

Arnaud Wydler s’est installé à Paris pour avancer sa thèse de doctorat. Dans la capitale de la culture francophone, ce Grangeois, spécialiste de la littérature du XVIIe siècle, a accès à tous les ouvrages dont il a besoin.

«Il y a une part de rêve, quand on est littéraire, d’étudier à Paris. C’est un lieu de culture, de conservation, d’art, avec des moyens considérables.…