La population fait face, entre respect des mesures et solidarité

jeu, 19. mar. 2020

Le Messager, dans cette période totalement inédite de crise sanitaire, est allé prendre le pouls de la population en début de semaine. Dans le respect des instructions, il a interrogé quelques habitants... par téléphone. Distance sociale oblige.

Sarah Colliard, 45 ans, restauratrice, Châtel-St-Denis

Le moment est très difficile pour moi et mon humeur s’en ressent. Au niveau personnel, j’ai deux enfants à charge que je dois garder. Sur le plan professionnel, pour le restaurant, j’essaie de faire au mieux en espérant que cela ne va pas durer trop longtemps. Le changement pour moi le plus important a été la baisse de fréquentation du restaurant. La situation économique liée à la crise sanitaire est très inquiétante et nous comptons sur l’aide des autorités. Je ne peux évidemment pas faire…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Chesalles-sur-Oron: PAJU enfile la culotte

«Depuis 2005, j’ai grandi à Chesalles-sur-Oron. J’ai été à l’école à Essertes, puis à Oron-la-Ville. J’ai fait mon apprentissage à Châtel-St-Denis. Quand j’ai débarqué ici, je ne savais pas un mot de français. Alors savoir comment on disait “Schwingen” (lutte suisse, n.d.l.r.) en français encore mo…