Jacques Dubochet se raconte sur grand écran

jeu, 12. mar. 2020

DOCUMENTAIRE ORON-LA-VILLE/CARROUGE

Dans son documentaire Citoyen Nobel, le réalisateur Stéphane Goël braque sa caméra sur le destin du scientifique Jacques Dubochet, de la réception d’un Prix Nobel de chimie en 2017 à son engagement pour le climat.

«Tout à coup, on est une sorte de héros. Le héros peut dire n’importe quelles conneries, il va être écouté. Alors là, il faut choisir ses conneries.» La dyslexie, l’éthique des chercheurs et le climat, bien sûr, Jacques Dubochet a choisi ses «conneries» et ses combats, surtout, depuis le 4 octobre 2017, à 75 ans, jour où sa vie bascule. Ce jour-là, le scientifique de Morges reçoit un Prix Nobel de chimie pour avoir «découvert l’eau froide», comme il aime le dire. Jacques Dubochet s’interroge alors sur le meilleur moyen «d’utiliser» cette…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Et si on on se faisait une (é)toile

A la question «Pourquoi a-t-on inventé le cinéma?», Eric-Emmanuel Schmitt, dans son œuvre La femme au miroir (2011), répondait: «Pour persuader les gens que la vie a la forme d’une histoire. Pour prétendre que, parmi les événements désordonnés que nous subissons, il y a un début, un milieu, une fin…