Effort et discipline

jeu, 26. mar. 2020

Lorsque l’on m’a fait l’honneur de cette rubrique, peu après Noël, j’ai naturellement accepté. Petits et grands se régalaient des pistes aux Paccots. Plein d’entrain et d’optimisme, nous planifiions la transformation de la société vers le quatre saisons. Les choses ont bien changé depuis.

Avec mon épouse, en plus de nos activités professionnelles, nous ne nous attendions pas à devoir gérer seuls la garde de nos enfants. Sans le soutien de leurs grands-parents, un crève-cœur pour eux. Ni celui de la maman de jour, dont la situation se précarise.

Et je ne m’attendais pas non plus à recevoir mon ordre de marche. Or, nous y sommes. En ces moments difficiles, nos autorités travaillent d’arrachepied. Aujourd’hui, nous sentons bien que, comme d’autres avant elles, elles ne peuvent rien promettre,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Paris est un lieu de culture avec des moyens considérables»

ÉTUDES PARIS/GRANGES

Arnaud Wydler s’est installé à Paris pour avancer sa thèse de doctorat. Dans la capitale de la culture francophone, ce Grangeois, spécialiste de la littérature du XVIIe siècle, a accès à tous les ouvrages dont il a besoin.

«Il y a une part de rêve, quand on est littéraire, d’étudier à Paris. C’est un lieu de culture, de conservation, d’art, avec des moyens considérables.…