Bernard Utz signe un premier roman tendre et émouvant

jeu, 05. mar. 2020

LITTÉRATURE CHÂTEL-ST-DENIS/BRETIGNY-SUR-MORRENS

Bernard Utz, qui est né et a grandi à Châtel-St-Denis, publie Un toit, son premier roman. L’auteur de 32 ans conte le parcours d’un homme, qui a choisi une vie d’ermite et «retrouve» sa femme, décédée, grâce aux livres qu’elle lui a laissés. Des pages écornées qui sont autant de promesses «de retrouvailles inespérées» avec sa Célestine.

«Je me décale légèrement sur la gauche pour faire un peu de place, au cas où Célestine viendrait me rejoindre.» Dès les premières pages, Bernard Utz met son lecteur dans le bain: à la suite du décès de sa compagne Célestine, cinq ans plus tôt, Joseph part construire une cabane à la lisière d’une forêt. Leur rêve de toujours. Une vie d’ermite, faite de journées laborieuses et de soirées à découvrir le plaisir…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Chesalles-sur-Oron: PAJU enfile la culotte

«Depuis 2005, j’ai grandi à Chesalles-sur-Oron. J’ai été à l’école à Essertes, puis à Oron-la-Ville. J’ai fait mon apprentissage à Châtel-St-Denis. Quand j’ai débarqué ici, je ne savais pas un mot de français. Alors savoir comment on disait “Schwingen” (lutte suisse, n.d.l.r.) en français encore mo…