«Que je rejoigne la fanfare, c’était écrit!»

jeu, 12. mar. 2020

MUSIQUE SEMSALES

En 1969, François Vuichard devenait membre de L’Edelweiss, la fanfare du village. Semsalois pure souche, il a été honoré, dimanche, pour cinquante ans de musique. Portrait de celui pour qui le plaisir passe avant tout.

A 69 ans, François Vuichard vient de vivre un week-end mouvementé. Le Semsalois, membre de L’Edelweiss depuis 1969, a d’une part participé à l’événement mis en place par sa société, qui fête cette année ses 100 ans (lire en page 2). Mais il a également eu droit à «son» moment, dimanche, lors du banquet. En effet, il a été honoré pour sa longévité musicale: un demi-siècle de gammes, de partitions et de mélodies.

«Nous sommes tous musiciens dans la famille, sourit-il. Mon grand-père Xavier était un membre fondateur et mon père Raymond jouait déjà de l’euphonium…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Chesalles-sur-Oron: PAJU enfile la culotte

«Depuis 2005, j’ai grandi à Chesalles-sur-Oron. J’ai été à l’école à Essertes, puis à Oron-la-Ville. J’ai fait mon apprentissage à Châtel-St-Denis. Quand j’ai débarqué ici, je ne savais pas un mot de français. Alors savoir comment on disait “Schwingen” (lutte suisse, n.d.l.r.) en français encore mo…