Un set partout

jeu, 09. Jan. 2020

«Le climat va de travers, c’est sûr, c’est grave*.» Prix Nobel de chimie 2017, Jacques Dubochet est l’un des symboles de la lutte contre le réchauffement climatique, quitte à enfreindre des lois pour pousser les pouvoirs publics à agir. Mardi matin, il était la «guest- star» du procès des douze activistes du climat, poursuivis pour avoir occupé, en novembre 2018, les guichets de Credit Suisse à Lausanne pour une partie de tennis.

Leur but? Dénoncer les investissements de la deuxième banque du pays dans les énergies fossiles et leur impact sur l’environnement. Pourquoi le choix de la petite balle jaune? Interpeller son ambassadeur: Roger Federer. Selon le magazine économique américain Forbes, le tennisman toucherait 2 millions de dollars par an, et cela depuis 2009, de l’établissement…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Je suis très fière d'avoir pu faire progresser mes élèves»

ENSEIGNEMENT LES TAVERNES

Aux Tavernes, c’est une figure emblématique du milieu éducatif qui s’en va. Sylviane Cardinaux, professeure de primaire durant quatre décennies, prend sa retraite. Portrait de celle qui aura fait vivre le collège du village jusqu’à son dernier jour d’ouverture, qui n’est autre qu’aujourd’hui.

Sa décision, elle l’a prise il y a six mois environ. «Il est temps de laisser la place aux j...