Maria Melaccio

jeu, 09. Jan. 2020

Une délégation du Conseil communal de Châtel-St-Denis s’est rendue, samedi, auprès de Maria Melaccio pour lui souhaiter un bon anniversaire. A l’occasion de ses 90 ans, il lui a été remis un bouquet de fleurs et un tableau symbolisant quatre lieux emblématiques de la cité châteloise, lieu d’adoption de la nonagénaire.

C’est à l’ouverture de l’année 1930 que Maria Melaccio voit le jour, le 4 janvier, dans le village de Calitri, de la province d’Avellino dans la région Campanie, au sud de l’Italie. Aînée de sept enfants, cinq garçons et deux filles, son père était cordonnier et sa mère au foyer.

Elle suit l’école primaire de la localité. Elle seconde aussi ses parents, afin de s’occuper de ses petits frères avec sa sœur. «Moi, j’étais le chef», se rappelle-t-elle avec fierté. Sans regret,…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Je suis très fière d'avoir pu faire progresser mes élèves»

ENSEIGNEMENT LES TAVERNES

Aux Tavernes, c’est une figure emblématique du milieu éducatif qui s’en va. Sylviane Cardinaux, professeure de primaire durant quatre décennies, prend sa retraite. Portrait de celle qui aura fait vivre le collège du village jusqu’à son dernier jour d’ouverture, qui n’est autre qu’aujourd’hui.

Sa décision, elle l’a prise il y a six mois environ. «Il est temps de laisser la place aux j...