Avion faussement vert

jeu, 21. nov. 2019

«Le vol EJU5841 (de Berlin à Vienne, n.d.l.r.) a marqué un tournant historique. En effet, à compter de ce jour, nous allons compenser les émissions carbone issues du carburant utilisé pour l’ensemble de nos vols internationaux et intérieurs.»

Ce message publicitaire, on le doit à une compagnie aérienne low-cost qui s’est payé, mercredi, une pleine page dans un quotidien romand. La célèbre compagnie orange, régulièrement pointée du doigt pour remplir le ciel d’avions et de CO2, compense – en attendant le développement des appareils hybrides, dit-elle – depuis trois jours l’intégralité de ses émissions, notamment via des projets de reforestation en Amazonie, d’énergies renouvelables en Inde et communautaires en Afrique.

Un beau coup de pub. Avançant à peine masquée, l’entreprise surfe sur la…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Les habitants voient rouge face à l’antenne du géant bleu

Swisscom souhaite transformer l’une de ses antennes d’Oronla-Ville pour exploiter la 5G. A la suite de la mise à l’enquête, qui s’est achevée dimanche, des citoyens se sont mobilisés et ont fait opposition.

A Oron, depuis le 2 novembre, un «groupe informel» d’une dizaine de personnes mobilise les h…