90 PRINTEMPS

jeu, 24. oct. 2019

Hier, c’est une journée qui a compté pour Antonio Guardado de Châtel-St-Denis. Elle marquait en effet ses nonante ans. Pour fêter le nonagénaire, une délégation du Conseil communal, composée du vice-syndic Charles Ducrot et du conseiller communal Steve Grumser, lui a rendu visite. Antonio Guardado est né le 23 octobre 1929, à Coimbra, ville fluviale du Portugal.

Aîné d’une famille de cinq frères et sœurs, il n’a pas connu son père. Il vit une enfance dans des conditions extrêmement modestes. «C’est pourquoi, dès l’âge de 7 ans, j’ai commencé à travailler», déclare-t-il. Au début de son activité, il peint des petites poupées en céramique. S’appuyant sur cette expérience précoce, il suit une formation dans ce domaine.

L’époque voit alors le développement de l’automobile. Mêlant son intérêt…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES