Des habitants redoutent de voir leur village se transformer en «Ecône vaudoise»

jeu, 26. sep. 2019

L’antenne vaudoise de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X envisage de s’installer à Essertes. A l’enquête jusqu’au 6 octobre, la transformation d’une importante ferme d’Essertes en un «prieuré-école» ne laisse pas indifférents les riverains. Certains habitants craignent que leur village ne devienne un symbole comme la commune d’Ecône en Valais.

AEssertes, 374 habitants, les mots «Fraternité Saint-Pie X» et «Ecône» sont au bout de toutes les lèvres, ou presque, depuis trois semaines. En cause, un avis d’enquête, publié dans la Feuille des avis officiels du 6 septembre, concernant la «transformation d’un bâtiment», la «création d’une école privée», la «construction d’un couvert à voitures et aménagement de douze places de parc» à la rue du Village. Derrière cette mise à l’enquête se…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Bientôt trop de logements sur le marché?

De nombreux logements vont être mis sur le marché à Châtel-St-Denis. Certains prochainement, d’autres d’ici une dizaine d’années.

Ces nouveaux immeubles seront-ils capables d’absorber la croissance démographique prévue, ou, au contraire, vont-ils largement la dépasser?

Comment les promoteurs, les a…