De l’espoir malgré les mauvaises nouvelles

jeu, 26. sep. 2019

Le dernier rapport du GIEC (ou IPCC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) montre que les émissions de gaz à effet de serre sont supérieures aux pires scénarios. En conséquence les prévisions d’augmentation des températures, de la fonte des glaces et de la montée du niveau des mers ne sont évidemment pas réjouissantes. Dans le monde entier, y compris en Suisse, les régions de montagne sont de plus en plus fortement exposées aux dangers naturels et aux difficultés d’approvisionnement en eau. Les glaciers, l’enneigement et le pergélisol vont continuer à se réduire partout dans le monde. Les laves torrentielles, les inondations et les glissements de terrain vont devenir de plus en plus fréquents. Les conséquences risquent d’être particulièrement dramatiques dans…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Bientôt trop de logements sur le marché?

De nombreux logements vont être mis sur le marché à Châtel-St-Denis. Certains prochainement, d’autres d’ici une dizaine d’années.

Ces nouveaux immeubles seront-ils capables d’absorber la croissance démographique prévue, ou, au contraire, vont-ils largement la dépasser?

Comment les promoteurs, les a…