La présence de Therafit pourrait être "tolérée"

jeu, 11. jui. 2019

SANTÉ CHÂTEL-ST-DENIS

Situé dans une zone industrielle et devant déménager pour activité non conforme, le Centre de santé Therafit, à Châtel-St-Denis, risquait de devoir fermer ses portes.

Après une séance de conciliation avec les différents partis, le Tribunal cantonal serait en passe de proposer un projet qui lui permettrait de poursuivre ses activités jusqu’en novembre.

Il y a moins de deux semaines, le Centre de santé Therafit, à Châtel-St-Denis, était en passe de fermer ses portes. Situé à la zone industrielle de Pra de Plan, son activité, pratiquée depuis septembre 2013, n’était pas conforme à la zone d’affectation. Vingt-cinq emplois étaient ainsi menacés, et deux cent cinquante patients risquaient de se retrouver sans traitement du jour au lendemain (lire Le Messager du 28 juin…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

«Paris est un lieu de culture avec des moyens considérables»

ÉTUDES PARIS/GRANGES

Arnaud Wydler s’est installé à Paris pour avancer sa thèse de doctorat. Dans la capitale de la culture francophone, ce Grangeois, spécialiste de la littérature du XVIIe siècle, a accès à tous les ouvrages dont il a besoin.

«Il y a une part de rêve, quand on est littéraire, d’étudier à Paris. C’est un lieu de culture, de conservation, d’art, avec des moyens considérables.…