"Je ne suis pas là pour faire le cow-boy"

jeu, 04. jui. 2019

SOCIAL ATTALENS

A l’approche des vacances scolaires, il est temps pour Le Messager de tirer un premier bilan de l’action de Julien Hornecker. Le travailleur social de rue, de l’association REPER, est actif à Attalens depuis le début du mois de février, pour un mandat de quatre ans.

Depuis le 1er février, les rues d’Attalens sont parcourues par un nouvel individu: Julien Hornecker. Travailleur social de rue, l’homme de 38 ans sillonne la commune veveysanne afin de rencontrer les jeunes, de tisser des liens avec eux et d’apporter des changements dans leurs dynamiques et leurs comportements. A l’approche des vacances scolaires, il livre ses premières constatations et explique l’apport de son engagement.

La raison de sa présence est simple. Attalens était victime, depuis plusieurs années, de…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Bientôt trop de logements sur le marché?

De nombreux logements vont être mis sur le marché à Châtel-St-Denis. Certains prochainement, d’autres d’ici une dizaine d’années.

Ces nouveaux immeubles seront-ils capables d’absorber la croissance démographique prévue, ou, au contraire, vont-ils largement la dépasser?

Comment les promoteurs, les a…