Sans mot

jeu, 16. mai. 2019

Ce dimanche, nous avons arpenté pour la première fois ce qui va être notre «terrain de jeu» du 18 juillet au 11 août: l’arène de la Fête des vignerons*. D’habitude si foisonnant, le vocabulaire de la langue de Molière venait quasiment à nous manquer pour décrire ce que nous étions en train d’observer. A nous regarder, on aurait cru voir des enfants, le jour de Noël, devant le sapin. Nos yeux pétillaient. Nos déplacements, encore flous la veille, étaient désormais un peu plus clairs dans nos esprits.

Nous montons sur l’une des quatre estrades entourant la scène principale, à 5,50 mètres du sol, puis descendons des escaliers. Notre régisseur, casque sur les oreilles, nous donne quelques explications. Nous foulons, presque intimidés, le feel of play (place de jeu), un écran LED de 850 m2.…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES