«J’ai senti dès le premier instant que j’étais chez moi»

jeu, 07. fév. 2019

Partie d’Oron-la-Ville en 1977 pour le Pérou, à seulement 21 ans, Christiane Ramseyer a ouvert, il y a presque quarante et un ans, une garderie et un centre pour les mères dans le besoin. Le Messager a échangé avec la fondatrice de l’association Taller de los Niños, à plus de 10 000 kilomètres, par Skype.

Qu’est-ce que se disent deux Vaudois lorsqu’ils se rencontrent pour la première fois? Avant de se parler, ils commencent par respecter le quart d’heure vaudois. C’est ce qui s’est passé, mardi après-midi, lorsque Le Messager a contacté, par Skype, Christiane Ramseyer, à 10 510 kilomètres de là. Depuis quatre décennies, Christiane Ramseyer, d’Oron-la-Ville, arpente avec ses équipes (une centaine de personnes, aujourd’hui) le bidonville de San Juan de Lurigancho, le plus grand district…

L'article complet n'est disponible que pour les abonnés.

ANNONCES EMPLOI

Annonces Événements

ANNONCES IMMOBILIER

ANNONCES DIVERSES

Articles les plus lus

1

Vingt ans après, la passion des airs traditionnels reste la même

MUSIQUE POPULAIRE GRANGES (VEVEYSE)

La Veveyse musique parade fête cette année ses vingt ans. Un jubilé qui sera dignement célébré, demain dès 19 h 15, à côté du Restaurant de la Croix-Blanche, à Granges (Veveyse).

Pour marquer le coup, l’organisateur Alphonse Rossier a concocté quelques surprises,…